Comment payer moins d’impôts quand on est célibataire ?

Les charges à payer en matière d’impôt peuvent se différer en fonction du statut matrimonial. Les célibataires paient généralement plus d’impôts par rapport aux mariés. Pourtant, ces derniers peuvent être lourds à supporter, surtout si l’on perçoit moins de revenus. Comment payer moins d’impôts quand on est célibataire ? Plus de détails dans cet article.

S’investir dans l’immobilier et les Entreprises

Les investissements dans l’immobilier sont d’excellents moyens pour payer moins d’impôt. Ils sont très favorables aux célibataires, surtout après l’existence de la loi Pinel. En effet, cette dernière permet de réduire ses impôts sur le revenu, en s’investissant dans l’immobilier neuf. Le célibataire pourra donc percevoir le fruit de son investissement, et bénéficier en même temps d’une baisse d’impôt.
Il est même possible d’obtenir une défiscalisation grâce à la loi Malraux.

L’investissement dans une Entreprise peut également réduire ses impôts, jusqu’à 18 %. En devenant associé dans une société, le célibataire pourra bénéficier d’une défiscalisation au niveau de son revenu. Toutefois, il faut respecter deux conditions. D’un côté, le siège de la société doit se trouver en France. D’un autre côté, il sera soumis à un impôt sur les sociétés.

Il est également possible de participer au capital de l’Entreprise. En faisant une souscription dans une PME, le célibataire peut bénéficier jusqu’à 25 % de réduction d’impôts. Pour les Entreprises de presse, la baisse est de 30 % et est plafonnée à 5 000 euros.

Choisir le PERP

Le PERP ou le Plan d’Épargne Retraite Populaire est un dispositif très efficace pour les célibataires. Il permet de réduire au maximum le taux d’impôt à payer au fisc. Pour ce faire, le célibataire peut mettre de côté, une part de ses revenus et l’épargner pour sa retraite future. Il pourra ainsi bénéficier d’un allègement fiscal. Toutefois, cette réduction est limitée. Elle ne doit pas dépasser le plafond fixé par l’administration fiscale. De plus, la valeur de celle-ci dépend du montant épargné par le célibataire. Plus le montant est élevé, plus l’impôt est réduit.

Opter pour le travail à domicile

Depuis janvier 2018, les personnes qui emploient une personne à domicile bénéficient d’un crédit d’impôt pour tous. Il s’agit d’une aide accordée par l’administration fiscale. Autrement dit, cette dernière va rembourser 50 % des dépenses engagées par le célibataire. Cette règle est valable, même si le célibataire ne paie pas d’impôt. Toutefois, le montant peut varier en fonction du type de l’emploi à domicile. Il faut donc savoir cibler la meilleure manière d’obtenir un crédit d’impôt pour tous.