Réduction d’impôt : cotisations syndicales

Bénéficiaires

Peuvent bénéficier de cette réduction d’impôt, à condition de n’avoir pas déjà déduit leurs cotisations en cas d’option pour la déduction de leurs frais réels :

  • l’ensemble des salariés des secteurs privé et public,
  • les fonctionnaires,
  • les retraités qui adhèrent ou continuent d’adhérer à un syndicat de salariés ou de fonctionnaires.

Organisations syndicales concernées

Les cotisations doivent avoir été versées à des syndicats professionnels dotés de la personnalité civile, assurant la défense de salariés ou de fonctionnaires et représentatifs.

Montant de la réduction

Elle est égale à 66 % des cotisations versées en 2006 dans la limite de 1% du montant des traitements, salaires, pensions et rentes viagères à titre gratuit perçus en 2006, diminués des cotisations sociales déductibles.

Déclaration

Un reçu du syndicat indiquant le montant des cotisations versées et la date de paiement doit être joint à la déclaration des revenus. A défaut, la réduction d’impôt ne sera pas accordée.

Les personnes, qui effectuent leur déclaration par internet, en sont dispensées. Elles doivent, toutefois, conserver le reçu au cas où l’administration fiscale le réclamerait.

Andorre : un paradis fiscal intéressant pour les non-résidents
Soutenir Radio Notre Dame par un legs ou une donation